Contrairement à ce qui été dit sur le blog de Claude Capillon à propos de l'agression de policiers municipaux, dans un texte commençant  par "ils ont osé", nous soutenons de tout cœur les agents municipaux agressés dernièrement sur la voie publique. Bien entendu, nous leur souhaitons un prompt rétablissement.

  Nous déplorons que ce fait divers soit exploité à des fins politiciennes par le leader de l'Uram (UMP + UDI), qui reprend le vieux refrain de droite, en accusant la gauche de laxisme en matière de sécurité. Nous déplorons également le caractère démagogique et populiste du lien établi avec le parent de l'agresseur, présent sur la liste "Autrement Rosny" en 2008.

  On ne défend pas une cause en salissant ses adversaires au moyen de  polémiques stériles. Nous rappelons toutefois que nous sommes en désaccord sur le fond avec la politique de sécurité du maire actuel. Les policiers municipaux lourdement armés et dotés de moyens coûteux sont employés sur des missions dévolues à la police nationale et ne se consacrent pas à leur rôle de police proche des habitants, menant des actions préventives.

  Ce n'est pas ainsi qu'ils pourront juguler la violence. Si la politique municipale de sécurité était réellement efficace, un tel incident n'aurait pas eu lieu. D.B, E.B et A.B